Réseaux Sociaux : tendance 2018

Après plusieurs mois particulièrement agités, 2018 marquera-t-elle la fin des réseaux sociaux tels que nous les connaissons ? Comme chaque année, Harris Interactive dévoile les résultats et tendances de la nouvelle vague du baromètre annuel des usages des médias sociaux en France.

SOCIAL COOLING : Entre addiction et sevrage, se dirige-t-on vers un refroidissement des pratiques ?

Sur fond de scandales relatifs à la protection de leurs données, les Socionautes hésitent entre inquiétudes (83% pensent que les réseaux sociaux occupent une place beaucoup trop importante dans leur vie quotidienne) et addiction (1 Socionaute Millennial sur 2 se dit atteint du « Fear of Missing Out », la peur de rater quelque chose s’il ne se connecte pas aux réseaux sociaux).

Toutefois, au regard de leurs usages actuels, les internautes ne semblent pas encore réellement réduire leurs usages : 80% des internautes sont actifs (30 derniers jours) sur au moins un média social, dont 75% sur des réseaux sociaux (stable vs. 2017) et 60% via des applications de messagerie (+ 4 points en 1 an, 56% en 2017).

Dans le détail, Facebook reste la première plateforme sociale (61% d’actifs 30 derniers jours parmi les internautes français), suivie de sa plateforme de messagerie Messenger, qui connait une augmentation significative du nombre d’utilisateurs actifs (44% vs. 40% en 2017). La suite du top 5 est composée quant à elle de YouTube (31%), WhatsApp (24%) et Instagram (20%).

 

NOUVEAUX FORMATS : les stories, les vidéos, le live et les commandes vocales…vont-ils supplanter l’écrit ?

Pas tout de suite ! A date, le texte se maintient (un format utilisé par 78% des Socionautes et 76% des utilisateurs d’applications de messagerie), mais cohabite de plus en plus avec le non-verbal : de nouveaux formats qui engagent toujours plus, avec un usage renforcé (vs. 2017) des gifs, émojis et autres stories (publications éphémères proposées entre autres par Snapchat et Instagram). Un constat encore plus marqué auprès des Millennials qui confirment leur statut d’early adopters, avec une appétence de plus en plus forte pour la communication audio et vidéo. D’où l’importance pour les marques d’adopter ces nouveaux formats dans leur communication à destination de cette jeune audience.

 

PRESENCE DES MARQUES : les applications de messagerie, le nouvel eldorado des marques pour recréer du lien ?

Pour 56% des Socionautes Millennials, il est aujourd’hui capital de pouvoir contacter une marque sur les réseaux sociaux. Cela passe surtout par les applications de messagerie, outils relationnels de plus en plus utilisés, notamment grâce aux chatbots. Un tiers des Millennials utilisateurs de messageries sociales, ont d’ailleurs déjà utilisé un assistant virtuel de ce type : le plus souvent en post-achat, pour effectuer un suivi de commande ou pour de l’assistance SAV auprès de retailers ou d’entreprises de services. De nombreuses opportunités pour les marques, avec l’arrivée des chatbots de 2 génération !

Si 30% des Socionautes déclarent suivre des influenceurs (micro ou macro) sur les plateformes sociales, ce taux monte à 54% auprès des Socionautes Millennials, clairement plus en affinité avec ces personnalités du web. Du point de vue de leurs followers, l’influence de ces relais est réelle, potentiellement jusqu’à l’incitation à l’achat (37% des Millennials), mais une exigence de transparence, notamment lorsque les influenceurs sont rémunérés. Une nécessité donc pour les annonceurs d’établir une relation de confiance avec son audience dans le cadre de partenariats avec ces puissants relais.

Enquête réalisée en ligne en février 2018 par l’institut Harris Interactive. Échantillon de 2 138 individus représentatifs de la population française internaute âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).